Collage en

La matière, l’épaisseur, la troisième dimension interpellent Folon depuis toujours. Avant de se lancer dans la sculpture, Folon trouve le moyen de créer du relief à travers la pratique du collage, en particulier avec ses guitares, ou encore la série des voyages où les bateaux voguent sur la mer. En réalité, il ne s’agit pas vraiment de bateaux, ce sont des morceaux de carton ondulé, ou peut-être des objets trouvés par hasard et qui mis ensemble, évoquent des navires. L’utilisation du matériau brut au milieu du tableau fait surgir la réalité dans l’œuvre artistique, ou peut-être est-ce à l’inverse une irruption de l’art dans la réalité. L’objet fait en quelque sorte office de trait d’union entre l’espace du spectateur et l’espace de l’œuvre, les réunissant dans une seule et même dimension.